Cosmétiques au romarin

Articles-Conseils

"LES LIMITES LÉGALES DE LA RÉFLEXOLOGIE "

Les limites légales de la Réflexoloie

Rappel fondamental

Nous avons ces derniers temps eu des rappels quant à la façon de pratiquer, mais aussi un appel à la vigilance pour que chacun reste bien à sa place de praticien de bien-être. Certaines dérives entachent nos métiers et nous sommes invités à redoubler de vigilance pour rester dans les clous….

 

La Réflexologie en quelques mots

La réflexologie entre dans le champ des interventions non médicamenteuses ; elle fait partie des « pratiques complémentaires », qui ont été qualifiées par l'OMS dans leur rapport 2014-2023 « comme une contribution à la prévention et au traitement des maladies" et encourage la coopération et le partage entre professionnels de santé classiques et praticiens en médecine traditionnelle (MT) ou médecine complémentaire (MC)  : « la MT/MC sert non seulement au traitement de maladies, surtout de maladies chroniques, mais aussi, très largement, à la prévention et à la promotion et à la préservation de la santé, et elle a fait la preuve de son bon rapport coût/efficacité pour certains pays ».

Bien qu’il y ait cette reconnaissance de la part de l’OMS, le métier de réflexologue est non réglementé en France et reste classé dans le domaine du Bien-être. Un réflexologue n’est pas un professionnel de santé. La Réflexologie ne s’apparente donc pas à une pratique de santé, ni à une thérapie. Ce qui nous invite à garder une pratique et une posture professionnelle à chaque instant !

De la même manière que la réflexologie n’est pas officiellement reconnue en France, il n’existe pas de diplôme d’État pour pratiquer la réflexologie. Nous n'avons plus que deux écoles, à l'heure où j'écris (et bientôt plus qu'une, fin juillet) encore habilitées à délivrer le Titre RNCP (Répertoire national des certifications professionnelles) qui permet d’avoir un titre professionnel de réflexologue.

Exercer la réflexologie aujourd’hui peut ainsi amener différentes pratiques, différentes visions et surtout différents niveaux de formations. Cela pose donc la question des dérives et de l’impact auprès de personnes vulnérables, notamment concernant les dérives thérapeutiques et sectaires, l’exercice illégal de la médecine, le processus d’emprise, la manipulation mentale, …

Qu’est-ce qu’un Réflexologue

 

Un réflexologue est un professionnel de l’accompagnement et de la relation d’aide. Il prend en charge la personne, analyse ses besoins, fait un bilan, définit la séance adaptée et pratique de la relaxation et la stimulation de zones réflexes sur différentes parties du corps (plantaire, palmaire, faciale, dorsale, …), en vue de rétablir l'équilibre (l'homéostasie) dans l'organisme.

Un réflexologue a un sens de l’écoute développé ; l’empathie et la douceur font partie du savoir-être du praticien. Il possède également de bonnes connaissances en anatomie et physiopathologie.

 

La déontologie d’un Réflexologue, il s’engage :

  • À assurer un accueil, un service et une prestation de qualité dans la pleine sécurité et dans l’efficacité du soin

  • À ne pas réaliser de diagnostic médical

  • À pratiquer ses soins avec le consentement libre et éclairé de la personne qui peut le retirer à tout moment

  • À respecter la règlementation et les obligations administratives liées à ses activités professionnelles et de se conformer aux devoirs fiscaux et juridiques en vigueur dans son pays (France)

  • À observer l'attitude absolue de réserve et de secret professionnel pour tous mes clients

  • À percevoir des honoraires raisonnables conformes à l'éthique de la profession, en les proportionnant aux prestations fournies

  • À mener ses activités de Réflexologie sans jamais cautionner ni alimenter les excès, errances (émotionnelles, spirituelles, addictions), dérives perverses ou projections de son client, afin de demeurer authentique dans la démarche stricte et exclusive du réflexologue qui n'est ni un médecin, ni un maître spirituel, ni un substitut affectif ; en excluant toute forme de prosélytisme religieux, politique ou sectaire

  • À garder à l’esprit que la réflexologie n’est ni une pratique médicale au sens occidental du terme, ni une idéologie, mais une technique de Prévention et de Gestion du stress, s’inscrivant dans le domaine de l’Accompagnement de la personne, du Développement Personnel et du Bien-être de la personne

 

Pour rappel, le réflexologue n’est pas un professionnel de santé, le langage utilisé est très important : 

 

  • Le réflexologue ne reçoit pas des « patients » mais des consultants/clients

  • Il n’exerce pas dans le domaine de la « santé » mais dans celui du bien-être

  • Il ne pratique pas de « bilan de santé » mais un bilan réflexologique

  • Ce n’est pas un « Thérapeute »

  • La pratique du massage bien-être n’est pas apparentée aux techniques de massage thérapeutique utilisée par les kinésithérapeutes

 

Toutes ces informations pour être la plus transparente possible : 

Afin de ne pas risquer d’induire en erreur le public sur nos compétences. La DGCCRF a rédigé un rapport, il y a peu, sur les dérives de nos métiers.

Cela invite à de la prudence, mais surtout, pour moi au quotidien, cela m'invite à adopter une posture professionnelle et à me réajuster à chaque instant !

Plus d’info sur le rapport : « Rapport de la DGCCRF du 14 mars 2022 concernant les pratiques non-conventionnelles »

Latifa RENOU, le 29/05/2022